Oxygénation d’un vin jeune sans carafe, c’est possible ?

Oui, il suffit de choisir le bon verre.

Comment ?

L’important est la surface qui va se trouver en contact avec l’air : plus elle est grande, plus le vin s’aère en s’oxygénant.

L’oxygénation est simplement  un échange avec l’oxygène contenu dans l’air ambiant.

Cette mise en contact va oxyder le vin en surface. Confiné dans sa bouteille ou les échanges avec le monde extérieur (L’air) ne se fait que par les micro alvéoles contenues dans le bouchon.

Un vin rouge à l’air libre, il va perdre de sa dureté, les tanins qui ont de l’astringence vont assouplir sa matière pour nous faire découvrir toute sa rondeur en bouche. Son nez, le bouquet, va très rapidement se développer de minute en minute.

Un vin blanc dont la dureté s’exprime principalement par une acidité un peu verte, voire agressive, va progressivement se fondre pour exprimer rapidement une belle rondeur et développer des arômes de fruits.

Rouges ou blancs, plus les vins sont jeunes, plus rapide sera leur bonification avec l’oxygénation. Elle va leur permettre de s’éveiller pour nous faire découvrir leur véritable expression.

verre vin rouge exquisit

Souvent, le vin donne le meilleur de lui même, lorsque le repas est fini, c’est trop tard.

L’astuce si l’on n’a pas de carafes à vin, (carafe à oxygéner ou décanter, ce sont souvent les mêmes carafes), est de bien choisir son verre comme un verre Exquisit par exemple  qui a toutes les qualités pour bien oxygéner le vin grâce à son calice large qui va offrir une grande surface de vin en contact avec l’oxygène contenu dans l’air.

Ensuite, il faut servir un premier verre de la bouteille ½ heure avant le repas ( ou 1 heure si c’est possible lorsque l’on est à la maison) pour la simple raison  que l’oxygénation va commencer dans la bouteille alors qu’elle ne se fait pas lorsque le diamètre de vin exposé à l’air n’est que du diamètre du goulot de la bouteille.

On sert le vin dès que les convives passent à table et le tour est joué. 10 minutes à ¼ d’heure plus tard, le vin commence déjà à s’oxygéner pour s’améliorer tout au long du repas

Un autre avantages de ce service anticipé : on goûte le vin et évite ainsi de servir un vin bouchonné.

Si l’on a décidé de servir un grand vin de Bordeaux de Bourgogne ou de Côtes du Rhône a ses amis et que l’on a toujours de carafe pour oxygéner  le vin ?

C’est possible, il suffit alors d’utiliser un verre avec une plus grande surface d’oxygénation comme un verre Exquisit 480.

Je préciserai qui va aérer le vin encore plus vite tout en concentrant les arômes dans le verre grâce à son buvant légèrement refermé. Un Must have d’après Jacques Boissenot, l’œnologue de renom qui conseille des Grands crus classés comme (Mouton-Rothschild, Lafite-Rothschild, Latour, Margaux), et des deuxièmes crus comme Léoville Las Cases ou Cos d’Estournel

Espérant vous avoir donné quelques idées pour la prochaine dégustation de vin que vous ferez chez vous.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *